Newsletter – Mouvement Métal

Newsletter – Mouvement Métal

 

Agenda du Poisson Chat

 

Stage d’automne – Zhineng Qigong Ô pré des étoiles
Venez pratiquez dans un champ de Qi harmonisé…

Les inscriptions c’est maintenant, et avant le 15 octobre prochain!
Rendez-vous ici pour plus d’informations ou auprès de Caroline au 06 10 42 05 49

 

Ateliers des samedis – cycle automne 
Offrez-vous une pause, un retour vers soi… 

Le prochain atelier aura lieu  10 novembre 2018 à la Maison des Associations sur Chambéry de 14h30 à 18h00.
Il reste des places, si vous avez l’élan, pensez à vous inscrire avant le 4 novembre prochain. Les inscription sont également ouvertes pour l’atelier du 8 décembre.
Toutes les infos sur la page ateliers des samedis.

 

Cours hebdomadaires

Certains cours sont complets, il reste encore quelques places notamment les lundis…


Une question, un besoin de précision, vérification?

N’hésitez pas à nous contacter
06 10 42 05 49
ou via le
Formulaire contact

 

Edito

 

Le Qi Gong est un outil de relation entre l’énergie, le corps et la nature.[1] L’écoute profonde que nous développons avec la pratique du Qi Gong nous invite à rester en lien avec la nature, suivre le cycle des saisons, écouter le rythme de la terre. Au fil du temps cela se fait naturellement, nous devenons de plus en plus sensible au mouvement de la vie, au changement de saison.
Revenant à la sagesse des anciens et nos origines paysannes, à ce que l’on nomme le bon sens, nous vivons en harmonie avec le grand tout. Si les cultures diffèrent, on retrouve cette sagesse ancestrale au sein des différents peuples de la terre avec l’idée aussi de fêter et de tisser le sacré au fil des saisons.

Âme végétale, crédit photographique

La transformation de la nature opère, révèle le fragile du vivant… L’automne, saison de la récolte et des bilans est propice au mouvement intérieur. Se laisser bercer par les mouvements ronds et doux. On entre dans le Yin, quelques bougies s’allument dans la maison, on s’installe au dedans. Dans ce mouvement intérieur, il est possible de rencontrer nos parts d’ombre afin qu’elles puissent se transformer en lumière. Ainsi, rejoindre les profondeurs de notre être, se laisser glisser vers l’hiver…

 

En Médecine Traditionnelle Chinoise, l’automne est relié aux poumons et l’élément Métal. Les poumons (organe yin) sont reliés au gros intestin (organe yang).
Il est dit que les poumons gouvernent la respiration et la circulation du Qi ainsi que 
la voie des eaux et la peau (surface du corps). Ils s’ouvrent au nez et à la gorge. C’est aussi le moment où le poumon, maitre des souffles, diffuse le Wei Qi, champ externe d’énergie défensive et protectrice du corps.
Le mouvement métal purifie permet le trie, on parle d’utiliser son tranchant, dans la justesse du geste se débarrasser de l’ancien, l’usé, garder l’essentiel c’est à dire ce qui nous est utile dans le présent.
“Chaque saison fait mûrir un organe qui devient empereur et domine les autres durant 73 jours. Cela signifie que l’organe associé à la saison reçoit un surplus d’énergie lui permettant d’exercer ses fonctions plus facilement et de mieux affronter les conditions climatiques et environnementales.“[2]

Voici un tableau de quelques correspondances :

A bientôt!
Caroline

 

Cette année, on pourrait penser que l’automne est en retard, mais si nous développons avec les chinois que la caractéristique de l’automne est la sécheresse, notre regard pourrait changer. La sécheresse est bien présente, elle a gagné les corps, la peau est un peu plus sèche, nous utilisons plus de crème ou d’huile pour la nourrir. La sécheresse fait craqueler, elle ouvre la peau au vent, à l’humidité, les poumons peuvent être touchés, on commence malgré la chaleur de l’après midi à mettre le matin une écharpe pour que nos poumons soient protégés.

Regardons aussi notre environnement cette année, l’été a duré et pour certains dure encore, les feuilles n’ont pas encore pris leur coloration d’automne mais on la devine venir à pas feutrés, on devine aussi à chaque petite bourrasque de vent, que les arbres ne vont pas pouvoir les retenir longtemps et qu’elles vont tomber facilement.

Le tri sera simple pour les arbres, peut être plus difficile à faire pour nous, dans ce moment d’épuration, revenons à l’essentiel, n’ayons pas peur de faire du tri.  Un ménage de printemps en automne me direz vous? Non, simplement pensons à digérer, comme dirait le gros intestin, nos émotions, nos rancœurs. Nous mettrons ainsi notre énergie au service de notre essentiel. Et peut être pourrions nous, nous accorder un instant paisible afin de mettre de côté nos entraves, nos attachements.

Pourquoi ne pas simplement s’asseoir, se concentrer sur sa respiration, revenir à cet essentiel qu’est l’air que nous inspirons, ce mouvement du thorax et de l’abdomen, revenir assis ainsi à soi. Et préparer de manière sereine notre futur, mettre en terre des graines, des souhaits, des projets qui prendront leur expansion au moment du printemps.

Nous entamons la phase descendante de l’automne depuis le solstice de septembre, la lumière continue de s’estomper, et notre énergie décline doucement, les caractéristiques de l’automne sont présentes mais moins virulentes, elles laissent peu à peu une place aux autres saisons, ce temps d’intersaison et l’hiver se rapprochent.

Alors à vos souhaits…
Gérard

 

Crédit photographique © Poupée Vaudou

 

Plan de pratique personnelle

 

      • Les automassages en insistant sur les méridiens poumons et gros intestins.
      • Les étirements des méridiens poumon et gros 
intestin
      • Les méditations, relaxations et visualisations axées sur les poumons notamment la relaxation métal (étoile de mer) avec la conscience dans l’organe peau pour les pratiquants des ateliers réguliers du lundi matin.
      • Les mouvements  qui nettoient, tonifient et renforcent l’énergie des poumons ainsi que les mouvements bénéfiques pour la sphère digestive et les intestins.
        Selon la méthode que vous pratiquez, nous vous proposons d’inclure un ou deux mouvements dans votre pratique quotidienne :

S’incliner devant le temple doré
pour les pratiquants du Wudang Qigong (séances des lundis midi et mercredis soir)

Section 2 – Contracter les épaules et les bras – Tong Bi  (mvt du serpent)
Section 3 – Dresser les paumes, séparer les doigts, ouvrir les méridiens.
pour les pratiquants de la deuxième méthode du Zhineng Gigong (séances des mardis)

Et bien sûr,

La première méthode du ZNQG
pour tous les pratiquants de Zhineng Gigong.

 

Crédit photographique © Poupée Vaudou

Bel automne, douce et généreuse pratique à tous!

Hun Yuan Ling Tong

« L’air est piquant, juste ce qu’il faut pour un début d’automne. Il est tôt quand je traverse le bois et les odeurs de résine flottent encore après la nuit. Puis le paysage s’ouvre au sortir de la pénombre des grand pins : à gauche les collines qui plongent vers la vallée ; des nappes de brumes s’enroulent encore ici et là, cachant les creux, laissant percer les cimes des arbres au feuillage déjà taché de roux. Au fond on distingue … »

Joshin Luce Vachoux, Journal de mon jardin zen aux éditions DDB

 

[1]Interview de Ke Wen

[2]Joëlle Maurel Le Qigong au rythme de saison

 

Les commentaires sont clos.