Un art énergétique chinois

Un art énergétique chinois

Quid du Qi Gong? 

 

L’univers du Qi gong est très vaste et vous trouverez beaucoup de littérature sur le sujet ainsi que sur le  Zhi Neng Qi Gong tant sur internet que dans les livres. Quelques ouvrages vous sont proposés ici.

Selon Ke Wen, « Le Qi Gong est un outil de relation entre l’énergie, le corps et la nature ». Cette une voie d’ouverture et de santé et je parle ici de supra santé, c’est bien plus que l’absence de maladie. Il appartient à chacun d’être à l’écoute de ses besoins, de les nourrir, de ne pas disperser son énergie et de la renforcer au travers de la pratique à partir de mouvements simples, de postures, de sons et d’un travail répété et régulier. Les mots clefs sont ouverture, écoute, bienveillance, non-jugement, ténacité, profondeur… ou encore sensation, observation, relaxation, expansion, pénétration, connexion avec tout le corps de Qi…

Pour moi, il s’agit d’expérimenter et non de faire, c’est une invitation à revenir au corps, notre temple, un chemin vers l’écoute de la sensation, de ce qui est, dans l’instant. Vivre la pratique c’est être sans attente.

 

Vivre Qi Gong

 

c’est être dans l’observation d’un état d’intériorité profond

avec

La conscience du corporel et du souffle

La respiration et la posture

La souplesse et la fluidité

Le relâchement et l’ouverture

L’enracinement et le centrage

La rencontre du vide et du non vide

peu à peu, cela se fait.

Alors, dans

L’intériorité et la relation à l’autre, au monde

L’équilibre dans notre mobilité et notre balance émotionnelle

L’accueil et la transformation des douleurs, blocages et tensions

La prévention et la récupération face au stress, à la fatigue

Vivre Qi Gong

Un chemin vers un état de supra santé,

d’écoute du cœur et de rencontre avec le soi véritable, notre nature profonde.

C’est un chemin de joie tranquille et d’harmonie

« Les pieds dans la terre, la tête dans le ciel […] L’esprit calme, tranquille […] Le cœur transparent […] »

 

Crédit photographique © Poupée Vaudou

.

 Pour aller plus loin, vous trouverez quelques références dans Tisser la connaissance.