Caroline

Caroline

Crédit photographique © JS Studio

Enseigner le Qi gong est avant tout une joie!

Métier passion né de l’évidence de la rencontre. Dans le visible et l’invisible, rencontre avec quelque chose de plus grand que soi, un espace de silence, de joie, de vibration où quand ça respire, que tout se pose, s’efface et disparaît pour laisser la place à la vie qui nous traverse, c’est paisible, ça chante.

Le Qi Gong est venu me visiter à un moment difficile de ma vie. Il était temps de passer en mode off et prendre une pause. Gratitude !

Je me suis d’abord essayée au Tai Chi Chuan et à différents Qi Gong en cours hebdomadaires avant de découvrir le Zhi Neng Qi Gong avec une magnifique enseignante venue du Québec il y a une dizaine d’années.

Le Zhi Neng Qi Gong reste au cœur de ma pratique et de mon enseignement. Je l’ai étudié auprès de nombreux professeurs tel que Zhou Jing Hong, Zhang Wen Chun, Wei Qi Feng, Tao Qing Yu et Xi Xiao Feng, tous élèves directs de maitre Pan He Ming fondateur du ZNQG.

Professeure certifiée de Zhi Neng Qi Gong au Daoheart Taoist Cultural Center, Chine, depuis juillet 2015, je continue d’explorer la pratique au quotidien et auprès de mes professeurs avec des séjours réguliers en Chine.

Depuis toujours, la créativité tient une grande place dans ma vie. Actuellement, je partage mon temps entre Arts énergétiques et Arts plastiques.

Suis également maman de deux grands enfants, magnifiques jeunes adultes que je remercie d’être.

Crédit photographique © JS Studio

J’aime rire, prendre le temps pour rien… Juste sentir, manger les framboises placées sur le bout de mes doigts, photographier, tremper les pinceaux dans la couleur, nager, nager et nager, lécher mon assiette, sentir le soleil, le vent, laisser s’improviser les rencontres, voyager, goûter la pluie, le sel sur la peau, dans les cheveux… J’aime « être avec » et le silence. La nature est toujours une source d’inspiration, parfois un réconfort.

Voilà  je suis, un peu tout ça à la fois et tout autre chose! Je me construis et me déconstruis.

 

 

Dans la grande toile du vivant, être là entre profondeur et légèreté, s’efforcer de nager le plus souvent possible avec le courant, garder les yeux grands ouverts.

Quant à mon prénom, c’est Caroline.

Belle journée à vous ! Merci pour votre passage dans la délicatesse.